Velouté de céleri aux châtaignes #23

Et encore de la soupe ! Et ce n'est que le début... parce que c’est bon en goût et pour la santé (clic).

Et avec un autre légume que je me suis mise à apprécier et cuisiner sur le tard. Je crois qu'il fait partie de ces goûts un peu difficiles enfant et que que j'ai développés en vieillissant, comme le "vrai" fromage (et pas juste le gouda et la mimolette), le miel et plein de légumes donc, comme le chou-fleur, les choux de Bruxelles, le rutabaga, le fenouil, le potiron, entre autres…

Quoique je n'avais jamais détesté le céleri rémoulade de la cantine, mais de là à avoir l'idée de cuisiner ce légume (et déjà savoir à quoi il ressemble !). Surtout que le gout cuit est encore différent du céleri râpé et noyé dans la mayo...

Donc après une recette avec du fenouil et avant d'autres avec du topinambour, du rutabaga, de la boule d'or ou du chou de Bruxelles, voici une recette de soupe crémeuse au céleri.

L'association avec la châtaigne fonctionne bien (mais on peut faire juste "céleri") et la cuisson avec le lait adoucit le goût du céleri assez fort.

 

Il faut pour environ 1 bon litre de soupe (4 assiettes) :

 

1 petit ou 1/2 céleri (500 g), épluché et coupé en morceaux,

1 oignon et 1 gousse d’ail (préparés eux aussi),

200 g de lait (de vache ou d'avoine, recette à venir...)

200g de châtaignes en bocal sous vide (Éviter en conserve : pas de goût et ça se décompose),

Sel et poivre

Et pourquoi pas 1 cube de bouillon de poule (dans ce cas pas besoin de sel) et un peu de muscade râpée.

 

On met tout dans une cocotte en réservant la moitié des châtaignes, on recouvre d'eau et on porte à ébullition.

On poursuit la cuisson à petits bouillons pendant une trentaine de minutes.

On prend le temps de bien mixer avec le mixer plongeant et on ajoute les châtaignes réservées entières. On peut les casser en deux pour que ça fasse moins gros.

Et on remet à chauffer tout doux pendant 2-3 minutes, juste pour que les châtaignes soient chaudes.

 

Voilà !

 

Retour à l'accueil