Muffins fondant au beurre de coco et aux fèves de cacao #73

J'aurais pu les appeler browffins... ou mufnies...

Parce que s'ils ont la forme de muffins, leur fondant rappelle fortement celui de brownies.

Après m'être mise à faire et dévorer du beurre de coco (surtout agrémenter d’une pincée de fleur de sel, miam !), j'ai découvert l'huile de coco. En plus de son goût très doux voire neutre, elle se fige, comme le beurre de coco, ce qui amène de la fermeté dans les recettes et fait se figer les préparations.

Par contre, attention : si à l’état figé on pourrait bien les confondre, l'huile de coco est bien de l’huile, tandis que le beurre de coco est de la pulpe réduite. Pas le même usage ni ne même gout ni le même apport calorique…

Et encore une fois c’est sur le blog Chocolat et Zucchini que je suis tombée sur cette recette (clic). Après l’avoir mise dans mes favoris « recettes à tester », j’ai chargé mes collègues de boulot de faire les testeurs.

Recette validée, donc je la partage, avec mes petits changements.

 

Pour 9 muffins :

190 g de chocolat pâtissier

90 g de farine de blé (au lieu de coco, que je n’ai pas, qui n’est pas facile à trouver et qui est assez chère)

125 g de sucre de coco (qu’on peut remplacer par du sucre cristal)

1 cuillère à café de levure chimique

1 bonne pincée de fleur de sel

120 ml d'huile de coco

2 œufs

3 cuillères à soupe de fève de cacao (facultatif, on peut aussi mettre des morceaux de noix, noisettes… ou rien)

On préchauffe le four à 175°C.

On tamise dans un saladier les poudres.

Au bain-marie, on fait fondre le chocolat au bain-marie et on ajoute l'huile de coco (que je liquéfie en la passant au micro-ondes à puissance basse 1-2 minutes, sinon au bain-marie aussi).

On ajoute les œufs un par un, en mélangeant bien.

On ajoute les poudres et les fèves de cacao, on mélange juste ce qu’il faut pour que ce soit bien incorporer.

On verse dans des moules à muffins chemisés de caissettes en papier.

On cuit 20 minutes maxi. Et on vérifie la cuisson en piquant un cure-dent au cœur d’un muffin, qui doit ressortir propre.

Et on laisse refroidir avant dégustation !

Retour à l'accueil